Environnement/Campagne de lutte contre les déchets plastiques le long de la berge du kori Telwa : Le groupe des jeunes bénévoles d’Agadez lance une «Semaine d’action citoyenne» | ONEP
Dernières publications dans cette catégorie
 .  IMPRESSIONS du NIGER…(du 29/2 au 7/3/2004) - lundi 17 janvier 2005
 .  Pour conjurer la menace des années blanches, Les étudiants nigériens se connectent - vendredi 14 janvier 2005
 .  POTERIE DE BOUBON : La tradition ne paye pas - vendredi 14 janvier 2005
Plus...
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 931

Partager vers les réseaux C’est un groupe composé d’une centaine de jeunes, filles et garçons, appelés «Bénévoles d’Agadez» qui a initié cette campagne de ramassage et de sensibilisation sur les déchets plastiques et la protection de l’environnement, le long de la berge du Kori Telwa, dans sa partie de Ikirkiwi. Lancée le dimanche 27 août 2023, à travers une discussion dans leur groupe WhatsApp, cette activité a pour objectif de contribuer à lutter contre l’une des principales menaces audit Kori. L’activité a consisté à l’enlèvement des plastiques mais aussi et surtout à entreprendre des séances de sensibilisation au profit de tous les usagers de cet endroit. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des actions sociétales que ce groupe initie et réalise depuis sa création il y a de cela 5 ans déjà. Cette action spontanée de ces jeunes a bénéficié du soutien du chef de village d’Ikirkiwi Forage, M. Rhissa Salihou Akawar, d’un Conseiller municipal de la Commune Urbaine d’Agadez, M. Abou Hamid Agali, mais aussi de plusieurs autres groupes de jeunes et bonnes volontés de la ville d’Agadez.

Une journée durant, ces jeunes ont abandonné tout ce qui est comme activités, cérémonie (mariage et baptême) et/ou occupation pour se consacrer à cette importante activité. Leur action a permis de ramasser et détruire une importante quantité de déchets plastiques et autres ordures nuisibles à l’environnement. Animés d’une immense fierté et d’un véritable esprit citoyen, valeurs cardinales enseignées et apprises dans le bénévolat, ces jeunes engagés et responsables ont sensibilisé, une importante partie des groupes de personnes se trouvant dans cette berge. Les principaux messages ont porté sur la citoyenneté responsable et la protection de l’environnement.

En effet, les berges du Kori Telwa est l’un des endroits par excellence de la ville d’Agadez qui sert à toute la population de lieu des retraites, de distraction, et autres sorties entre amis. Elles sont fortement fréquentées surtout les weekends et ce sont des occasions où d’importantes quantités de plastiques et autres objets non-biodégradables sont jetés. Au fil du temps, ces ordures constituent une menace réelle à la survie de l’écosystème de ces berges, d’où la nécessité d’agir. « Je me réjouis fortement de cette initiative. C’est vraiment salutaire. Au nom des populations environnantes et celles de mon village je suis venu en personne pour encourager ces jeunes. J’ai appris cette initiative, la nuit et je me suis fait le devoir de contacter les initiateurs pour en savoir plus. C’est vraiment quelques choses que nous attendons depuis parce que cet endroit est menacé par les déchets plastiques. Je suis donc venu pour leur apporter mon soutien total et leur réitérer ma disponibilité à les accompagner », exprime le chef du village d’Ikirkiwi Forage.

Plusieurs autres personnes de bonne volonté ont appris également cette action sur les réseaux sociaux et n’ont pas tardé à rejoindre l’initiative. « Nous sommes venus appuyer ces jeunes dans leur initiative. L’environnement est un bien commun et universel. Nous n’avons que cette berge à Agadez où nous profitons de la nature. Mais elle est menacée par des ordures de plusieurs natures dont les plus dangereux sont les déchets plastiques. Si rien n’est fait pour lutter contre cela il y aurait  risque de voir cet écosystème disparaitre un jour. Donc ces jeunes doivent être soutenus et c’est pourquoi nous sommes là », a souligné un ainé de ces jeunes qui a préféré garder l’anonymat.

L’action a permis de récupérer plusieurs dizaines de sacs des bidons de jus, du plastique qui ont été par la suite détruits et/ou brulé. Dans le même esprit, une dizaine de sacs contenant les tris de plastiques durs (bouteilles), des sacs en plastique souple (sachets) et des sacs de déchets des chantiers (sacs de ciment) ont été envoyés et réceptionnés au niveau de la plateforme de gestion de déchets TaZolt green d’Agadez. Dans sa projection de rendre pérenne cette action, ce groupe de bénévoles envisage de mettre en place un dispositif permanent pour s’occuper exclusivement de l’assainissement de cette berge. C’est pourquoi cette campagne est prévue pour durer plusieurs semaines.

« Notre ambition est de rendre pérenne cette initiative et amener les autres personnes surtout les usagers de la berge à s’impliquer davantage dans l’action. En tant que jeunes nous ne pouvons pas continuer à regarder ce comportement qui porte atteinte à notre cadre de vie sans pour autant agir. C’est pour cette raison que notre groupe a identifié cette action, qui a très vite bénéficié du soutien de l’ensemble du groupe. Nous nous réjouissons également de l’intérêt que cette initiative a suscité chez certains citoyens de la ville d’Agadez dont le chef du village d’Ikirkiwi forage et du conseiller Agali. Ce soutien nous donne encore plus de motivation pour aller de l’avant dans notre volonté », a déclaré M. Ousmane Bianou, l’un des leaders de ce groupe.

Le choix de cette berge se justifie par son importance en termes d’écosystème environnemental de la ville d’Agadez. C’est la principale zone végétale de la ceinture de la ville d’Agadez. L’espace qui couvre plusieurs hectares est quotidiennement fréquenté par des milliers de personnes. Cette attraction est due principalement à la verdure, l’humidité et l’ombre qu’il offre aux visiteurs. Il est de notre devoir de contribuer à son entretien », a martelé M. Ousmane Bianou.

Pour le jeune Ibrahim Ayou Alimane, l’environnementaliste du groupe, l’impact recherché à travers cette action est positif. Il a souligné que cette action leur permettra de conscientiser les usagers et les populations environnantes sur l’importance de leur contribution à lutter contre les déchets plastiques qui sont quotidiennement jetés dans l’espace. « Elle permettra à ce sol de respirer. Toutefois, c’est aussi pour permettre à cet écosystème de retrouver son état. Il y a aujourd’hui beaucoup d’herbes qui ont disparu à cause de l’impact du plastique sur ce sol. Notre devoir est justement de contribuer à lutter contre la dégradation du sol de cette berge », a-t-il expliqué.

Ainsi, durant toute cette semaine intitulée « Semaine d’action citoyenne », ces jeunes poursuivront cette action tous les après-midi à savoir le ramassage des déchets plastiques et la sensibilisation de la population pour la conscientisation du maximum de personnes. Le groupe cherche à renforcer l’engagement de ses membres mais également celui de toute la communauté pour une prise en compte de la question de l’environnement dans leurs actions quotidiennes.

Ali Maman ONEP/Agadez

Continue Reading Previous: Prix des fruits à Niamey : Une hausse des prix et risque de rupture du fait des sanctions de la CEDEAO
Article publié le mardi 29 août 2023
931 lectures
Accès rapide
Presse nigérienne
Nos partenaires