Actualités : Senegal

Exportation de noix de cajou: la Côte d’Ivoire devient numéro 2 mondial
Pour le seul mois d’août, la Côte d’Ivoire a commercialisé plus de 5 000 tonnes de noix de cajou transformées. Soit autant que ce qu’elle avait exporté en une année, en 2015, selon le bulletin d’informations agricoles N’Kalo. Chaque mois, le pays approvisionne un peu plus le marché mondial via sa trentaine d’unités de transformation, selon les chiffres officiels. Leur nombre devrait encore augmenter grâce à la nouvelle zone agro-industrielle dédiée à l’anacarde inaugurée samedi à Korhogo dans le nord du pays. Deuxième produit d’exportation, la noix de cajou brute est aujourd’hui taxée avant de quitter la Côte d’Ivoire alors que la noix transformée bénéficie, elle, de subventions. 5 300 tonnes exportées en août Résultat de cette politique incitative, le pays a, en 2022, transformé 22% de sa production, selon des données gouvernementales. La Côte d'Ivoire arrive ainsi depuis juin dernier au deuxième rang des exportateurs, devant l’Inde, qui, depuis un an et demi, n’a plus franchi la barre des 5 000 tonnes mensuelles exportées. Si cela devait à nouveau arriver, la place de la Côte d’Ivoire ne devrait pas être remise en cause, estime Pierre Ricau, chef analyste pour le service d’informations agricoles N’Kalo. Selon lui, une vraie tendance de fond se dessine sur le marché car l’Inde se concentre toujours plus sur son marché intérieur, plus rémunérateur.

Article publié le mardi 26 septembre 2023
740 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 740
Chargement...