congo

Accueil
congo

« Quand le peuple est écrasé par ses dirigeants  avec la complicité de ses juges, il revient à  l’armée de rendre au peuple sa liberté "  Président Ghanéen TAYLOR RAWLINGS - DAC E-NEWS

Traduction
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to Comments
Lectures : 559

 :

« Quand le peuple est écrasé par ses dirigeants  avec la complicité de ses juges, il revient à  l’armée de rendre au peuple sa liberté  »  Président Ghanéen TAYLOR RAWLINGS   

Jean-Claude BERI, communicant, activiste et libre penseur – Lyon Par    Jean-Claude BERI

Dans son discours d’intronisation de ce 04 Septembre 2023 au cours d’une cérémonie solennelle organisée au Palais du bord de mer à Libreville, le nouveau président de Gabon a tenu à rappeler cette phrase du l’ancien Président Ghanéen TAYLOR RAWLINGS avec fermeté, humilité et sagesse .

« Quand le peuple est écrasé par ses dirigeants  avec la complicité de ses juges, il revient à  l’armée de rendre au peuple sa liberté  »   Cette phrase résume, en elle toute seule, les aspirations profondes des peuples opprimés, infantilisés et mise dans des cases victimaires.

« Dieu ne nous a pas donné le Gabon pour faire ce que nous faisions … ». Ces paroles du GBR. Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA sont empreintes d’un profond sens du patriotisme. Nul n’a le droit de s’approprier toute une nation et d’en faire une république sous ses ordres. La nation est une entité indivisible, indissociable, un bien collectif à entretenir et à préserver.

Cela m’amène à tirer un parallèle avec la gouvernance sassouiste qui gouverne en prônant « la parentologie » au sommet .  Au-delà du discours très républicain et patriotique, on a vu un homme inspiré et chargé d’une mission de reconstruction. Un nouveau jour pour le Gabon en rendant hommage aux anciens inspirateurs du Gabon.  

 GBR. Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA a su puiser dans le Gabon profond pour prendre les mesures qui rendent  aux Gabonais sa fierté et sa dignité en s’engageant à libérer tous les prisonniers d’opinions, en rendant aux gabonais la fierté de vivre dans un pays qui le respecte dans son droit foncier, son droit éducatif. Dans un élan patriotique et républicain, il a promis de grandes réformes pour impulser un véritable changement et doter le Gabon d’institutions solides.

Ce qui compte pour les gabonais, c’est ce qui comptera pour lui en leur préparant une « Constitution qui va dans le sens des aspirations du peuple gabonais resté trop longtemps dans la souffrance » et « un nouveau code électoral » Ce sont là des choses qui marquent les esprits dans un premier discours d’un président qui se veut conciliant et rassembleur.

Bref, Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA vient de signer un acte qui place le Gabon sur une nouvelle sphère démocratique à la Gabonaise. Car dans d’autres cieux, on continue à se cacher dans la barbarie rétrograde, primaire qui cultive l’élévation des anti valeurs, l’adoration de l’anti-christ, le vol et le pillage en bafouant le congolais méritant.

Espérant que GBR. Brice Clotaire OLIGUI NGUEMA  soit toujours inspiré de la même volonté, la même inspiration pour redonner durablement au Gabon ses lettres de noblesse.

A suivre ….

 

  Jean-Claude BERI

 



 



0SHARESPartagerTweeterEnvoyer à un(e) ami(e)



Article publié le mardi 5 septembre 2023
559 lectures

Infos par pays