Actualités : tchad

Journée mondiale de lutte contre le paludisme : le Tchad a enregistré 2864 décès liés au paludisme en 2023 - Journal Le Pays | Tchad
Ce 25 avril est la journée mondiale de lutte contre le paludisme. Malgré les progrès enregistrés, au cours des dernières décennies pour réduire son incidence ainsi que la mortalité, le paludisme continue de tuer.

Selon l’organisation mondiale de la santé (Oms)  249 millions de cas de paludisme ont été rapportés dans le monde en 2022 . Le nombre estimé de décès imputables à cette maladie s’est élevé à 608 000 cette année-là.

La région africaine de l’Oms supporte la  chargé de morbidité la plus lourde . Soit en 2022, 94 % des cas de paludisme et 95 % des décès dus à cette maladie . Un bilan très élevé alors que la pathologie est évitable et dont peut guérir.

Au Tchad où la maladie est la principale cause de mortalité et de morbidité, avec une forte prévalence dans les zones soudanienne et sahélienne,  les formations sanitaires ont rapporté en 2023 , 1 727 230 cas du paludisme confirmés sur 5 771 311 nouveaux cas toutes causes confondues et 2864 décès liés au paludisme. Ce qui classe le paludisme comme premier motif de consultation et d’hospitalisation.

L’espoir du vaccin

L’organisation mondiale de la santé  qui « espère réduire la charge mondiale du paludisme de 90% d’ici 2030 » a approuvé en 2023 ,  le R21/MatrixM, le deuxième vaccin antipaludique pour  enfants après le RTS,S (qui a été approuvé en 2021). Ces deux vaccins qui «  ont des niveaux d’efficacité très satisfaisants, autour de 75 % », seront déployés dans 19 pays de la Région africaine cette année.

Fin janvier, le Cameroun est le 1er pays au monde a mettre  en place la 1 ère campagne mondiale de vaccination contre le paludisme   à grande échelle. Suivi du Burkina Faso, le Liberia, le Niger et la Sierra Leone.

 


Article publié le jeudi 25 avril 2024
256 lectures
Augmenter la taille de la police Diminuer la taille de la police print send to
Lectures : 256
Chargement...